Choose your region

LE FUTUR DU FOOTBALL

Introduction

Le Football est un sport qui fait la part belle à l'implication du public. La technologie a toujours été utilisée pour améliorer la qualité du jeu et étendre l'expérience des spectateurs au-delà du stade. Les caméras et capteurs sont dorénavant omniprésents et nos smartphones mettent à notre disposition une pléthore de statistiques sur les joueurs et les équipes. Même les chaussures et les tenues sont truffées de technologies. Les diffuseurs ont été particulièrement ingénieux depuis l'invention de la télévision et n'ont pas hésité à exploiter les dernières technologies pour ajouter une dimension supplémentaire à l'expérience du public et des fans. Nous pouvons être certains que les technologies futures seront exploitées avec tout autant d'enthousiasme. Les appareils mobiles intelligents permettent aux spectateurs de regarder les matchs ou plus généralement de rester au contact du football et de l'équipe qu'ils supportent. Alors qu'est-ce qui nous attend ?

Smartphones 2.0

Les téléphones sont déjà de puissants ordinateurs portables, mais ils seront susceptibles de changer progressivement de forme au cours des 10-15 prochaines années. Les appareils qui les remplaceront vont en effet profiter des avancées en matière de miniaturisation. Les bijoux électroniques pourront bientôt accueillir les composants électroniques, les visières ou les lentilles de contact fourniront l'affichage, la reconnaissance de geste et les dispositifs de suivi des doigts remplaceront le clavier, la reconnaissance vocale s'étendra à la pensée et les capteurs imprimés sur la surface de la peau permettront la reconnaissance des émotions. Ça ne signifie pas que les téléphones seront devenus obsolètes, mais seulement qu'ils prendront plusieurs formes. Nous pourrons accéder à toujours plus de fonctions et de services et les dispositifs seront bien plus légers, bien plus petits et moins visibles. Mais appelons-les smartphones jusqu'à ce que quelqu'un invente un nom plus approprié.

Le merchandising du football pourrait également être lié aux téléphones. On peut penser par exemple à des bannières électroniques, des casquettes ou des drapeaux comme surfaces d'affichage sur mesure. Dans un match de football, les spectateurs pourraient porter ces casquettes électroniques, faire flotter ces drapeaux, bannières ou écrans affichant des motifs coordonnés et dynamiques, avec du son ou une vibration, afin d'amplifier l'atmosphère des tribunes. Les spectateurs pourraient également prendre part à l'expérience à distance depuis chez eux.

Cartes de footballeurs

Les fans pourraient collectionner des cartes de footballeurs sous forme de petits écrans mis à jour périodiquement par le smartphone et connectés aux pages de réseaux sociaux du footballeur. Les fans pourraient collectionner les cartes de tous les joueurs de leur équipe favorite et les transporter avec eux ou encore les laisser épinglées sur un mur de leur chambre. Un smartphone pourrait bien sûr accueillir les cartes au format électronique, mais une carte-écran autonome créerait un nouveau type de merchandising actif. Les fans aiment collectionner les objets-souvenirs. Des services exclusifs ou des données sur les joueurs pourraient également être connectés à ces cartes. La plupart des joueurs seront séduits par cette nouvelle opportunité qui leur sera offerte de rester au contact de leur club de supporters. Les cartes pourraient, par exemple, informer leurs fans de leurs activités en temps réel. Certains pourraient même diffuser via leur téléphone un « Flux direct » de leur vie, une version filtrée de tous leurs faits et gestes. Les cartes pourraient même utiliser la caméra portative du footballeur pour partager le point de vue d'un joueur lors d'un match ou d'un entraînement.

Le rôle social du football

Les gens ont en eux la propension naturelle de s'identifier à une équipe, et le football répond parfaitement à ce désir. Le football a aussi cette capacité de pouvoir unir et mettre sur le même niveau des personnes de milieux très différents. Les applis sont souvent éphémères, mais celles qui relieront les supporters à leur footballeur préféré resteront populaires très longtemps. Les appareils mobiles permettront aux applis de connecter les gens de bien d'autres façons : ils pourront consulter un flux ou un service local ou encore partager une idée de chant avec les autres supporters pour encourager leur équipe pendant un match. Les joueurs pourraient également proposer des applis personnalisées à leurs fans. Ces applis pourraient transmettre des instructions pour coordonner les tifos et les messages affichés sur les diverses surfaces d'affichage. Les supporters pourraient également utiliser ces applications pour parler entre eux et échanger des opinions, voire même transmettre des messages audio aux joueurs.

Les Apps pourraient également être distribuées par d'autres moyens. Au lieu de les télécharger sur le net, les contenus pourraient se propager d'un téléphone à l'autre de façon quasi organique.

Les matchs pourraient être diffusés pour des visionnages passifs ou interactifs. Les équipes pourraient permettre au public d'interagir avec un joueur en particulier avec leurs smartphones et lui transmettre directement des instructions. L'appli pourrait être connectée à des accéléromètres présents dans les téléphones pour que ceux qui mettent le plus de cœur à l'ouvrage soient ceux qui aient la voix la plus forte.

Dans quelques décennies, les gens auront généralement beaucoup plus de moyens et la technologie sera bien plus abordable. La plupart des gens pourront se payer des smartphones ultra-avancés dotés des fonctions de simulation 3D ultra-réaliste aux capacités d'immersion exceptionnelles. Tout le monde ne voudra pas de ces technologies, mais la plupart pourront se le permettre.

Grâce à ces technologies d'immersion 3D, la sensation de se trouver dans le stade sera également rendue disponible pour ceux qui regardent le match à distance. On peut imaginer qu'ils pourront eux aussi utiliser les fonctions d'interaction avec les joueurs.

De la technologie dans les stades

Aen plus des nombreuses caméras placées tout autour du terrain, dans les poteaux de buts ou de corner, des caméras miniatures pourraient être incrustées directement dans la tenue des footballeurs. Elles pourraient également être nichées sur des robots volants de la taille d'un insecte afin qu'elles suivent les joueurs sur le terrain. Les caméras escamotables pourraient également être placées dans le gazon, elles se rétracteraient dans le sol dès qu'un joueur approcherait à une certaine distance. Des capteurs pourraient également être intégrés dans le gazon pour surveiller son usure, sa dureté ou son humidité. On peut aussi imaginer des capteurs qui localiseraient avec précision la position des joueurs et du ballon par rapport aux poteaux et aux lignes de touches. Des données biologiques sur gazon seraient également très utiles pour les jardiniers des stades. Au lieu des éclairages intenses, les LED individuelles pourraient être transportées par des dispositifs aériens afin que la lumière soit diffusée d'une façon plus naturelle.

Les sièges pourraient fournir des services de données différents selon que le spectateur supporte l'équipe à domicile ou celle jouant à l'extérieur. Les sièges, seuls liens physiques directs avec les spectateurs, constitueraient une interface parfaite pour l'utilisation des vibrations dans la gestion de l'atmosphère d'un match.

Les publicités pourraient être totalement personnalisées. Les technologies de réalité augmentée pourraient modifier l'apparence des publicités et fournir des espaces d'affichage supplémentaires. Durant la mi-temps, la direction vers les stands de rafraichissements et les toilettes pourraient être indiquées.

Tenues des joueurs

Les joueurs pourront porter des vêtements faits de tissus dotés de capacités vidéo. On peut aussi imaginer des technologies de réalité augmentée comme les lentilles de contact actives ou encore des liens audio avec l'entraîneur.

Des dispositifs de gestion physiologique (le pouls, la pression sanguine, le sucre, l'oxygène, le niveau de CO², la sudation, et l'hydratation) afin que l'entraîneur puisse savoir quel joueur se dépense le plus et quel joueur devrait être remplacé. Les écrans des joueurs pourraient afficher une vue d'ensemble du terrain et des éléments graphiques illustrant la stratégie à appliquer.

Les chaussures intègreraient des capteurs enregistrant chaque mouvement du footballeur, ce qui permettrait à des applications de recréer chacun de leurs mouvements et de mesurer la force et l'angle de l'impact avec la balle ou la jambe d'un autre joueur. Ces données pourraient être fournies aux arbitres afin de les aider à prendre les bonnes décisions.

Les joueurs pourraient également porter des tatouages électroniques faisant office de transmetteurs de données sensorielles et physiologiques. Ces tatouages pourraient également se transformer en surfaces d'affichage vidéo modifiables selon les avertissements reçus par l'arbitre ou les avis des spectateurs. En utilisant leurs données sensorielles, un fan pourrait aller jusqu'à se mettre dans la peau de son joueur préféré.

Bien que des simulations de tactiques seront techniquement réalisables, il semblerait quelque peu inutile de les intégrer puisque les footballeurs ont déjà cette capacité ancrée naturellement en eux. En revanche, ces simulations pourraient être utilisées par l'entraîneur lors des séances d'entraînement. Ainsi, même si la technologie n’était pas autorisée les jours de match, elle pourrait améliorer les entraînements.

Réalité augmentée

L'une des choses que les supporters adorent, c'est d'avoir à disposition les statistiques des footballeurs. Les visières et lentilles de contact avec affichage tête haute (ATH) permettront d'afficher des données intéressantes au-dessus de leur champ de vision pendant qu'ils regardent le match. Chaque joueur aurait une bulle de données au-dessus de sa tête. La consultation des données physiologiques d'un joueur permettrait aux spectateurs de se sentir plus intimement liés à leur héros. Ce sera une expérience très courante dans 25 ans, et dans 50 ans celle-ci sera étendue grâce à des capteurs sensoriels placés sur la peau qui permettront aux spectateurs de ressentir les sensations de leur footballeur préféré.

Les arbitres devraient pouvoir revisionner l'action de tous les angles et zoomer/dézoomer à volonté. Grâce aux lentilles de contact actives, ce sera chose possible. Des flux de caméra bruts seront également mis à leur disposition ainsi que des images 3D du terrain calculées par des ordinateurs en temps réel.

Peau active

Une "peau active" est une technique d'impression électronique sur la surface de la peau qui permettra de relier le système nerveux à des réseaux externes afin d'améliorer la sensation d'implication dans l'action. Elle pourrait également faire office d'accéléromètre, de dispositif de positionnement ou encore de surface d'affichage permettant d'arborer les couleurs et le logo de l'équipe.

Dans 20 ans, la peau active permettra aux footballeurs d'améliorer leur technique rapidement. Des processeurs pourront analyser les déplacements en temps réel et les comparer avec les déplacements considérés comme optimaux par le système. En stimulant directement les nerfs des parties du corps concernées, les meilleurs mouvements.

seront rendus plus confortables et plus évidents. Dans le même temps, les mauvais mouvements seront ressentis comme pénibles. En répétant les mouvements ressentis comme confortables, la mémoire musculaire des joueurs sera acquise plus rapidement. Les performances des plus grands footballeurs seront proches de la perfection.

Les simulations de football existent depuis le début de l'histoire des jeux vidéo. En 2050, les peaux actives et affichages immersifs permettront aux fans de se mettre dans la peau de leur footballeur préféré. Des équipes de joueurs pourraient même s'affronter dans des ligues virtuelles.

Footballeurs androïdes

Le football n'est pas réservé aux footballeurs professionnels. Les jeux vidéo et le football en tant que loisir sont également importants : la technologie pourra également y jouer un rôle. Les technologies de réalité augmentée permettront aux jeux de mobiles de proposer une immersion totale. Grâce à ces fonctions de réalité augmentée, les parties au parc entre amis auront des allures de Wembley, avec son public et son infrastructure. On peut également penser à des fonctions qui simuleraient la présence des stars préférées des fans sur le terrain, avec leurs déplacements et gestes distinctifs, même si ceux-ci ne pourront pas frapper dans le ballon. Et dans un avenir plus lointain, lorsque les androïdes deviendront réalité, ceux-ci pourront réellement répliquer les footballeurs professionnels dans les matchs au parc entre amis.

Dans 25 ans, les androïdes pourront, dans une certaine mesure, jouer au football d'une façon limitée. Dans 50 ans, en revanche, ils seront quasiment indissociables des humains, tout en étant plus forts et plus agiles qu'eux. Ils ne seront pas faits d'engrenages et de fils électriques mais d'un squelette solide recouvert de muscles de polymère doux au toucher mais cinq fois plus résistants que ceux des humains. Cela rendra les androïdes beaucoup plus agiles et les matchs en deviendront d'autant plus passionnants. Ils seront bien sûr connectés pour que les applis des supporters exploitent toutes les données à disposition.

Dans 50 ans, de nombreux foyers accueilleront des androïdes d'aide qui pourront se joindre aux humains ou même avoir leurs propres parties. Une fois cette étape franchie, chaque androïde présent sur la pelouse pourra être contrôlé collectivement par un groupe de supporters. Plutôt que de simplement regarder un match, les supporters de chaque camp pourront directement s'affronter. Cela permettrait également de combler le fossé entre football réel et ses versions virtuelles. Les commandes d'androïdes seront d'ailleurs familières pour les joueurs de simulation de football.

Les plus riches pourront posséder leurs propres équipes d'androïdes, tandis que les moins aisées pourront prêter les leurs à une équipe locale. Dans 50 ans, on peut imaginer qu'il sera possible d'entrer dans la peau d'un androïde et de ressentir ses sensations. Les personnes âgées et les handicapées pourraient ainsi participer à des matchs comme s'ils étaient eux-mêmes sur le terrain.

Résumé | Le rôle des smartphones dans cette évolution

Les technologies touchant aux smartphones seront sans conteste au centre de toutes ces avancées. Grâce aux nombreux capteurs portés par les joueurs, les supporters seront plus intimement liés à l'équipe qu'ils supportent. Les fans seront connectés entre eux, pourront juger de la stratégie adoptée par une équipe, et pourront à terme contrôler les joueurs et les androïdes sur le terrain. À terme, les supporters pourront entrer dans la peau d'androïdes ou d'êtres humains grâce à la technologie de "peau active". Les smartphones d'aujourd'hui délivrent d'ores et déjà une expérience immersive, mais celle-ci va considérablement se développer dans les décennies à venir.

Chronologie

Les dates figurant sur cette chronologie ne correspondent pas simplement à la faisabilité technique ou à la date estimée de la mise sur le marché d'une technologie, elles prennent également en compte sa période de maturation et le laps de temps nécessaire avant que les règles ne soient modifiées pour permettre son inclusion dans le monde du football. La plupart de ces technologies seront d'abord utilisées dans d'autres secteurs avant qu'elles ne filtrent dans le monde du ballon rond, ce qui en soit aura sa valeur culturelle.

2016 - Des accéléromètres dans les téléphones portables
2016 - Les visières affichent des statistiques
2017 - Écrans incrustés dans les casquettes et drapeaux électroniques
2018 - Les applis permettent aux groupes de supporters d'être connectés à leur footballeur sur le terrain
2018 - Cartes de footballeurs à collectionner
2020 - Des caméras rétractables sur le gazon avec des capteurs d'emplacement des joueurs
2020 - Lentilles de contact actives
2020 - Publicités personnalisées et infos de direction à la mi-temps
2020 - Bijoux électroniques
2020 - Caméras incrustées dans les tenues de footballeurs
2025 - Réalité augmentée en haute résolution dans des visières
2025 - Capteurs d'impact du ballon et accéléromètres dans les chaussures
2025 - Les arbitres disposent d'outils de réalité augmentée
2030 - Sièges vibrants utilisés pour la gestion de l'ambiance
2030 - Capteurs fournissant des données sur la condition du terrain
2030 - Des robots-insectes transportent des caméras miniatures qui suivent les joueurs
2035 - Les joueurs portent des "peaux actives" avec tatouages vidéo
2035 - "Peaux actives" utilisées pour le contrôle de l'état physiologique des joueurs et pour les entraînements
2035 - Données physiologiques des joueurs diffusées en temps réel à l'entraîneur
2040 - Le Robot-football est chose courante
2040 - Éclairages LED placés sur des robots-insectes
2040 - Données physiologiques des joueurs diffusées en temps réel aux supporters
2040 - Vêtements couverts d'affichages portés par les joueurs et les supporters
2040 - Transmetteurs sensoriels entre joueurs et supporters
2040 - Lentilles de contact actives et liens audio entre joueurs et entraîneurs
2045 - Les joueurs peuvent consulter une vue aérienne avec données stratégiques en superposition
2045 - Les smartphones sont dotés de fonctions d'immersion et de simulation 3D ultra-réalistes
2045 - Simulations 3D stratégiques utilisées en entraînement
2050 - Simulations sensorielles complètes permettant aux fans de ressentir toutes les sensations du footballeur
2055 - Ligues virtuelles avec des joueurs en ligne prenant part à des matchs "réels"
2060 - Équipes d'androïdes avec leurs propres ligues
2060 - Les supporters peuvent contrôler directement les footballeurs androïdes sur le terrain
2060 - Les spectateurs peuvent incarner directement les androïdes
2060 - Les données des capteurs sensoriels présents sur les "peaux actives" des footballeurs sont transmises aux spectateurs
2060 - "Alicaments" avancés connectés en temps réel à la physiologie du joueur
2060 - Données de consommation nutritionnelle utilisées dans les publicités

HTC FootballFeed™

HTC s’est d’ores et déjà engagé dans le futur du football avec sa nouvelle application HTC FootballFeed™ maintenant disponible gratuitement sur le Play Store. L'application dédiée à tous les fans du ballon rond propose des mises à jour officielles de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League. Que vous soyez dans les tribunes, sur votre canapé, au bureau ou en ville, HTC FootballFeed™ vous permet d’accéder directement sur votre smartphone à une pléthore d’infos personnalisables, d’actualités, de statistiques et autres contenus.

Télécharger

À propos de l'auteur

Ian Pearson est un futurologue professionnel qui suit et anticipe l'évolution et le développement de domaines aussi variés que la technologie, les affaires, la politique, l'environnement ou encore la société au sens large. Il est diplômé en mathématiques et en physique et est titulaire d'un doctorat en sciences. Il a travaillé dans de nombreuses branches de l'ingénierie, de l'aéronautique à la cybernétique, en passant par le transport durable et la cosmétique électronique. Ses inventions comprennent le SMS et les lentilles de contact actives. Il était le futurologue attitré de British Telecom de 1991 à 2007 et est maintenant à la tête de Futurizon, un petit institut de futurologie. Il écrit, tient des conférences et propose ses services de consulting tout autour du globe sur tous les aspects d'un futur axé sur la technologie. Il est l'auteur de plusieurs livres, dont récemment "Space Anchor", "Total Sustainability" et "You Tomorrow". Ian compte à ce jour plus de 500 apparences à la télévision et à la radio. Il est membre agréé de la British Computer Society, et membre de l'Académie mondiale des arts et des sciences, de la Fondation mondiale de l'innovation ainsi que de la Royal Society of Arts.

©Futurizon 2013 et HTC
info@futurizon.com